,
Fukuoka

Fukuoka

Recherche Hôtel . Vols . Voitures . Fête

Vibrante et ensoleillée, agréable et gourmande, Fukuoka est le coeur économique et culturel de l’île de Kyushu. Une identité forgée par des siècles d’échanges avec ses voisins asiatiques.

C’est à sa situation géographique que Fukuoka doit son destin : blottie sur le flanc Nord-Ouest de l’île de Kyushu, tournée vers la Corée et la Chine, elle est rapidement devenue la porte d’entrée des influences étrangères au Japon. Le système d’écriture chinois (en kanjis) et le bouddhisme transitent ainsi par Fukuoka au IVe siècle avant d’être adoptés par le pouvoir.

La ville était hier coupée en deux par la rivière Nakagawa : au nord Hakata, le quartier marchand et populaire, et au sud la ville seigneuriale du clan Kuroda, Fukuoka. Animé et attachant, Hakata est resté le coeur de la cité, le conservatoire de ses traditions. Du festival Hakata Gion à l’argot local en passant par l’artisanat, tout est expliqué au Musée Folklorique Hakata Machiya, à deux pas du principal sanctuaire de la ville : le Kushida-jinja, fondé en 757, où trône un énorme gingko. A une dizaine de minutes à pieds vers le sud, on atteint vite le Hakata-za, où se déroulent régulièrement des représentations de théâtre traditionnel kabuki, et le Kokusai Centre : Fukuoka est l’une des quatre villes nippones (avec Tokyo, Kyoto et Osaka) à accueillir des compétitions de sumo – chaque année en novembre.

Bouillons et boutiques

Ville de marchands à l’image d’Osaka, Hakata a aussi une identité culinaire : c’est de là que viennent les célèbres râmen, ces délicieuses nouilles chinoises plongées dans un bouillon. Chaque région ou presque en a sa recette au Japon, mais ici on se régale de tonkotsu râmen (ou hakata râmen), préparées avec un bouillon aux os de porc. Le must : aller en déguster un bol dans les yataï de Nakasu (la petit île proche de l’embouchure de la Nakagawa). Prenez un tabouret devant ces petites roulottes qui bordent la rivière, et laissez-vous aller à la joyeuse ambiance qui y anime les amateurs de râmen !

Passée la rivière Nakagawa, la ville se fait bruyante, affairée, effrénée. Bienvenue à Tenjin, ses centres commerciaux (Daimaru, Mitsukoshi), ses magasins par milliers, ses régiments de salariés en costume, et ses avenues bordées de buildings. Un immense quartier dédié au business et au shopping, à un jet de pierre du complexe néo-futuriste de Canal City.

Il faudra utiliser l’une des deux lignes de métro de la ville pour pousser jusqu’au quartier de Momochi, rebaptisé Hawk Town car il abrite le stade (Fukuoka Dome) dans lequel joue l’équipe de baseball locale, les Fukuoka Hawks. Là, devant le front de mer, la Fukuoka Tower domine la ville du haut de ses 234 mètres, et propose une vue panoramique. Et juste en bas, gros comme des fourmis, les vacanciers profitent des plages artificielles, très agréables en saison.

Recherche: Fukuoka Voyage guide d'information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fukuoka - Created by Liemmp.com